tretre

La monodiète « detox » : le test

Partager

La monodiète, cette méthode controversée permettant de « détoxifier » son organisme, m’intrigue depuis longtemps.

Ces derniers temps, suite à un gros état grippal puis de nombreux repas copieux d’entreprise, je me trainais.
Les repas copieux ayant entrainé de plus grosses fringales, mais auxquelles je n’y mettais pas l’appréciation méritée, je me sentais « lourde » au niveau du bas ventre et quelques symptômes résiduels de mon état grippal semblaient avoir du mal a totalement disparaitre.

Je ne sais pas trop comment l’expliquer mais je sentais au fond de moi que quelque chose « encombrait » mon corps, c’est pourquoi je me suis dit que le meilleure moment pour tester la fameuse monodiète était arrivé.

La monodiète, c’est quoi?

La monodiète consiste à ne manger qu’un aliment « santé » à tous les repas sur une période de temps courte  : de 1 à 3 jours.

raisinLes aliments les plus couramment utilisés pour faire une monodiète sont
* le raisin
(détoxifiant et équilibrant global)
* la pomme (détoxifiant et équilibrant des intestins)
* le riz complet (plus consistant et détoxifiant du sang)

Mais d’autres légumes et fruits peuvent être utilisés selon leur vertu (fruit rouge, carotte,…)

Notre corps se détoxifie naturellement, ce sont les fonctions principales de multiples organes et composés sanguins (foie, intestins, estomac, globules,..), mais lorsque ces organes sont engorgés et accaparés la detox  naturelle devient moins efficace.
L’idée de la monodiète est de mettre le système digestif au repos, n’ayant qu’un aliment sain à digérer le corps mettra moins d’énergie à cette digestion  et focalisera plus sur la détoxification du corps.

La monodiète est souvent assimilée à un jeun mais moins violent, beaucoup de débats s’accordent ou s’opposent à ce fait.

La monodiète, quelques règles

  • Il faut tout d’abord choisir son aliment et ne manger que celui-ci durant la période voulue.
  • Il est impératif de choisir l’aliment le plus sain possible et BIO pour obtenir la meilleure detox.
  • Il peut être accommodé d’épices (cannelle, ail, persil, basilic, etc…), aucun ajout de matière grasse n’est autorisé.ortie-bio-recettes-piquante
  • Il est essentiel de boire beaucoup d’eau pour aider le corps a éliminer
  • Les boissons type café, thé, … ne sont pas autorisées, seules les tisanes peuvent accompagner la monodiète : de préférence des tisanes favorisant la detox du corps (ortie piquante, queues de cerises, bouleau, reine des près, romarin, artichaut, rhubarbe, chardon marie, fumeterre, pensée sauvage, bardane, pissenlit, bouillon blanc… )
  • A savoir : certains effets secondaires peuvent subvenir comme maux de tête, fatigue, transit perturbé,… durant ces jours, ils sont à priori normaux lors d’une detox.
  • Après cette petite cure courte, on n’avale pas 3 pizzas au premier repas  non non!! 😉  , on reprend une alimentation saine en ajoutant progressivement des aliments.
    Ceux provenant d’animaux ne seront réintroduit que 2/3 jours après la fin de la monodiète en commençant par le poisson.
  • Attention à ne pas rallonger la période de monodiète au risque de carence et ne pas en faire constamment,  2/3 fois dans l’année suffisent aux moments opportuns (changement de saison, après les fêtes de fin d’année, …)

Et alors? mon test? convaincue ou non??

1 / mon choix de monodiète

pommeJ’ai adapté la monodiète au feeling, le raisin étant très sucré et comme je m’écœure très vite du sucré excessif, je ne l’ai pas choisi dans mon test, voici mon programme : monodiète de pomme 2 jours suivi d’une journée riz complet qui se poursuit les jours suivant avec réintroduction progressive d’autres aliments.
Pourquoi? selon leurs « dites » vertus : désencombrer mes intestins puis purification du sang apporté par le riz complet en reprise.

2/ Le vécu 

L’avantage de la pomme est qu’elle peut se manger crue ou cuisinée (avec une pointe de cannelle miam!!) , on ne se lasse pas.

Premier jour : énorme mal de tête et je ne suis pas de type migraineuse, mais cela est un effet possible d’une cure de ce type donc j’ai continué.

Second jour : fini le mal de tête je me suis sentie bien, plus légère, je n’aurais pas fait un marathon mais la journée de travail s’est passé sans souci ni fatigue.
Un peu dur parfois de résister à la tentation d’autres plats par contre, en particulier à la pause déjeuner au travail quand d’autres collègues mangent un bon plat ou pire lorsque l’un d’entre eux se met à nous secouer une magnifique pâtisserie sous le nez pour nous narguer, mais en y résistant on se sent fort!! 🙂

Riz-completTroisième jour : mon ventre m’a paru beaucoup plus plat, je me sentais légère, étrangement aucune faim (que je craignais), une petite portion de riz me calait direct.

Les jours suivants : j’ai réintroduit doucement des aliments en suivant mes envies pour accompagner mon riz complet,  aucune envie de sucreries,  et encore moins d’aliments animaliers.

J’ai bu en parallèle des tisanes bio à gogo, j’ai découvert la tisane d’ortie piquante dont je suis dingue, c’est délicieux!

3/ Ma monodiète, quel bilan?

Je l’avoue je suis TOTALEMENT convaincue, moi qui partait sceptique  : je me sens mieux, plus légère, j’ai moins envie de manger n’importe quoi, je suis plus attirée par des aliments sains et apprécie plus ce que je mange.

Petit bonus : j’ai un ventre plus plat, une bonne surprise même si le but d’une monodiète n’est pas de ce type.

Mais la « cerise sur le gâteau » : les symptômes résiduels de mon état grippal se sont grandement améliorés, alors qu’ils trainaient depuis plusieurs semaines! je me sens en forme, il ne me reste qu’un petit fond de mal de gorge qui va, je pense, rapidement s’estomper avec une alimentation saine et quelques tisanes de thym-miel 😉 .
En quelques jours, c’est plus que ce que je n’espérais!

Conclusion : coïncidences ou non, à vous de vous faire votre avis, pour ma part je suis convaincue et heureuse d’avoir fait cette expérience, en particulier pour le dynamisme qu’elle m’a apportée!

Bisous chers lecteurs/lectrices! :*

***Ce blog a pour but de vous partager mes découvertes passées et futures à travers mon vécu.
Ces conseils ne remplacent pas un traitement médical, e
n cas de doute, consulter toujours votre médecin.***

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.